dimanche 30 avril 2017

Macarons Chocolat blanc-Matcha & Framboise


Je suis particulièrement très méga, extrêmement, hyper FIER de l'article que je vous présente aujourd'hui !!


Car, ce jour là restera graver dans ma mémoire de petit pâtissier amateur, j'en rêvais, je n'osais jamais sauter le pas, j'avais peur de rater, cela me paraissait trop compliquer, mais voilà qu'aujourd'hui j'ai vaincu tout çà et que je peut enfin dire: J'ai fait des macarons !!!!!


Oui je sais il m'en faut peut pour être si fier et heureux, mais les macarons c'est la bête redoutable que tout jeune amateur de pâtisserie redoute tant !!!
Vont-ils crouter ? Y aura t-il une jolie petite collerette ? Seront-ils bien cuit ?? Tant de doutes de questions et de craintes, s'amusent à nous donner la chair de poule durant toute la réalisation de ces petites bêtes noires très gourmandes !!!


Mais voilà que moi les macarons, j'adoooore çà et je rêvais depuis très longtemps de faire mes propres belles gourmandises !!!
J'ai donc pris mon courage à deux mains et je m'y suis lancé !


Il faut dire qu'avec le sale temps que j'ai eu chez moi cette semaine...de la NEIGE !!!, c'était le retour des jours ou il faut s'occuper chez toi, alors autant dire que j'en ai profiter et que ce jour de pluie mélangé à de la neige qui s'annonçait ennuyeux, maussade, triste... bah c'est transformer en jour de joie, de fête et de petits cris poussés dans toute la maison, il c'est transformé en jour... d'atelier macarons réussi !!! Yes :)


Je peux vous dire que d'une quand après une demi heure de repos, mes macarons avaient croûtés, c'était déjà un grand exploit pour moi et des petits exclamations de joie sortaient déjà de ma bouche, alors vous ne m'imaginerez même pas, le nez collé à la vitre du four à observer mais macarons entrain de cuire et que là, à l'apparition des petites collerettes, sauter de partout, dans tout les sens dans la maisons poussant de grandes exclamations de joie et.... et quelques petites larmes roulant sur les joues devant la beauté de ce spectacle de la pousse des collerettes et la fierté d'avoir réussi !!!!
Je venais de dompter pour mon tout première essaie des macarons !!!


Ah quelle belle journée se fut finalement.
Pour mais tout premiers macarons, j'avais du chocolat blanc, des framboises du jardin congelées de l'année dernière et un pot entamer de thé matcha, et donc, comme je vous l'avais dit ici , thé matcha+framboises et le chocolat blanc = une de mes association gourmande préféré !!
Alors j'étais parti pour faire des macarons avec une ganache chocolat blanc-thé matcha et pointe de fleur de sel et y mettre une framboise du jardin, quand je me suis soudain rappelé les magnifiques macarons en formes de framboises de confit banane sous lequel j'étaient tombé sous leur charme, vu sur le superbe magazine de pâtisserie & cake design que je vous recommande vraiment si vous ne vous l'êtes pas déjà procuré ;) !!! Vraiment magnifique, de vrai petits bijoux, c'est alors que je me suis dit je fait des macarons chocolat blanc-matcha-framboises, alors pourquoi pas les faire en forme de framboises aussi comme ceux-là ???


C'est alors que double défis lancé, j'allais les faire en forme de framboises aussi !!!
Pour avoir 99.99% de chance de réussir mes macarons, j'ai utilisé la recette de base du chef en la matière pour moi qui est nul autre que Mr. Pierre Hermé !
Et vraiment je suis content du résultat !!!
Double défis réussi !!!! Je crois que je suis à mon tour tombé dans la folie des macarons....


A vos Marques !!! Prêts ?!!!? Pâtissez !!!

déroulé: ( pour une cinquantaines de macarons )

Pour la ganache chocolat blanc-thé matcha et fleur de sel ( une vrai tuerie, il se peut qu'il vous en reste, mais la finir à la ptite cuillère ou en tartine c'est si bon !!!):

- 100 gr de lait d'amande ( ou de crème liquide entière, ou de crème végétale )
- 200 gr de chocolat blanc
- 2càc rases de poudre de thé matcha
- 1 jolie petite pincée de fleur de sel

Je vous conseil de commencer par la ganache pour qu'elle ait le temps de prendre au frais.
Elle est très rapide à réaliser et tellement bonne !!!!
Faites fondre le chocolat blanc au micro-ondes ou au bain-marie.
Parallèlement, faites chauffer la moitié du lait ( ou de la crème ).
Incorporez le lait dans le chocolat, en 3 fois, en mélangeant bien à chaque fois.
Ajoutez le reste de lait froid, le thé matcha, puis réservez au frais au minimum deux heures.
Et voilà c'est déjà prêt ;)

Cela  laisse le temps de préparer les coques.
Pour les coques des macarons à la meringue à l'italienne ( recette de base de Mr. Pierre Hermé ):

- 150 gr de sucre en poudre
- 150 gr de poudre d’amandes
- 150 gr de sucre glace
- 110 gr de blancs d’œufs liquéfiés à température ambiante (liquéfiés = séparés du jaune, puis placés dans un récipient recouvert de film alimentaire percé au moins 1 jour avant)
- 37 gr d’eau
- 1 pointe de couteau de colorant rouge

Premièrement, si vous vous sentez de pocher les macarons en forme de framboises sans modèle comme moi c'est super, mais vous risquez d'obtenir des macarons de différentes taille ( c'est ce qui m'est arrivé ^^), pour éviter cela, réalisez un modèle en faisant un dessin de framboise sur une feuille au feutre noir et en la glissant sous le papier cuisson pour vous en servir de modèle.

Ensuite, commencez par tamiser votre poudre d’amande, vous devez obtenir 150 gr de poudre d’amande tamisée, et non 150 gr  avant « tamisage ».
Ensuite, il en est de même pour le sucre glace, tamisez-le et vous devez obtenir 150 gr de sucre glace tamisé.
Dans un mixeur, versez la poudre d’amande tamisée, le sucre glace tamisé lui aussi et mixez le tout quelques secondes afin d’obtenir une poudre très fine (ne mixez pas trop longtemps, préférez la touche « pulse », sinon cela risque de chauffer et donc de faire fondre l sucre). Re-tamisez le tout, puis réservez ce tant pour tant dans un grand saladier ou récipient.

Séparez vos blancs en 2. Versez 55 gr des blancs avec le mélange de poudre (le tant pour tant qu’on vient de réaliser), mais ne les mélangez pas.
Versez les autres 55 gr de blancs dans le bol de votre robot, ou dans un saladier avec le colorant rouge (n'hésitez pas à sur-teinter la meringue au début, la couleur va s'éclaircir avec l'ajout du sirop puis le restant de la préparation: merci Sabine du conseil), afin de pouvoir les monter en neige.
Pour l’instant, laissez-les tranquilles, il faut faire le sirop ; versez le sucre en poudre dans une casserole, ajoutez l’eau, mélangez bien et faites cuire. À l’aide d’un thermomètre vérifiez la température, vous devez être très précis, dès que le sirop atteint 115 °C, commencez à fouetter les blancs, puis dès qu’il est à 118 °C, versez le en fin filet sur les blancs et continuer de les monter en neige. Vous devez obtenir un bel effet « bec d’oiseau » (une belle pointe qui reste fixe en levant votre fouet), dès que vos blancs sont à 55 °C, mélangez-les très délicatement au mélange de poudre et blancs d’œuf, vous devez incorporez la meringue italienne en deux ou trois fois sans les fouettez. Dès que votre pâte est lisse et brillante et qu'elle retombe comme un ruban, c’est gagné ;) .
Remplissez une poche à douille munie d'une douille ronde et lisse de 6mm. Réalisez les framboises avec l'aide ou non du modèle (avec c'est mieux) sur du papier sulfurisé déposé sur une plaque de cuisson. Normalement, il vous faudra plusieurs plaques :)


Tapez ensuite la plaque sur votre plan de travail 2 - 3 fois afin de faire évacuer les éventuelles bulles d’air présentes dans les coques.
Maintenant, il faut laissez croûter les macarons au moins une demi-heure (croûter c’est à dire, les laisser « sécher » à l’air libre afin qu’une fine croûte se forme sur le dessus), quand cette "croûte" c'est formée et qu'ils ne collent plus au doigts au toucher, ils sont prêts.


Pendant qu’ils croûtent, préchauffez votre four à 170 °C (165°C pour moi)(en chaleur tournante si votre four vous le permet), enfournez vos macarons 13 minutes en ouvrant la porte 2 fois pendant la cuisson.
A la sortie du four, sortez le papier cuisson de la plaque et laissez totalement refroidir les coques avant de les décoller.



Pour la finition:

- de la pâte à sucre verte
- autant de framboises que de macarons

Confectionnez avec la pâte a sucre verte des petites feuilles.
Rassemblez a peut près les coques deux par deux par tailles.


Garnissez les coques avec la ganache chocolat blanc-matcha-fleur de sel, puis placez une framboise au centre sur la ganache au centre de chaque macaron.



 
Refermez vos macarons, puis décorez avec les feuilles en pâte à sucre.


Moment le plus difficile de la recette:

Laissez vos macarons au frais 24 heures avant de pouvoir y toucher, leur goûts et saveurs n'en seront que meilleurs et ils seront à tomber !!!

Enjoy !!!


Après cette éprouvante épreuve de la toute première fabrication des macarons, et les horribles 24 heures d'attentent au frais, est enfin arrivé le plus beau moment, la plus belle heure.... la dégustation !!


C'est juste à tomber, quand on croque est que l'on a ensemble dans la bouche le biscuit macaron, la ganache et la framboise, c'est juste whouaaa !!
La framboise fraîche au centre est superbe, elle vient contrebalancé le côté trop sucré du macaron et emmène une note de fraîcheur et de pep's !


La forme framboise fait vraiment sont effets et les rends irrésistibles, avec pour seul envie les croquer! Bon apparemment au final selon tout ceux qui les ont goûtés, ils ressemblent plus à des fraises qu'à des framboises selon eux, et vous vous voyez bien que c'est des framboises ??? ;)

Au départ quand j'ai rassemblé tout mes macarons et que j'en ai comptabilisé une cinquantaine, j'était assez septique, je me suis demandé comment ont allés pouvoir manger tout ça  à 4 ???
Et bien la réponse fut vite là, a peine deux jours d'existence que y en avait déjà plus un ^^, même le regret qu'il n'y en ai pas eu plus !
Ils ont tous disparu, se qui m'a rendu encore plus fier, j'avais réussi mes premiers macaron et en plus... ils étaient bons hihihihi :D


Si vous êtes comme moi et que les macarons vous font peur, alors allez y, n'hésitez pas et foncez, une fois que vous aurez le coup de main, il n'y aura plus aucune limite et vous pourrez vous amusez et imaginez a l'infini.

Le seul problème avec les macarons, c'est qu'une fois qu'on y touche et qu'on en a mit un en bouche, il est très difficile de s'arrêter et il y en a vite plus ^^


Et en fait, je vous l'ai déjà dit que j'était super fier ????


Et vous, êtes vous tombé dans la folie des macarons ???

jeudi 27 avril 2017

Hot cross buns {la brioche de Pâques Anglaise}



Comment allez-vous les gourmands ? Bien digérés les chocolats de Pâques ???


Et si aujourd'hui ont se faisaient un petit tea-time de Pâques Anglais ??? Bon je sais Pâques est passé mais la recette que je vous propose aujourd'hui, je vous conseille vraiment pas d'attendre Pâques prochain pour la faire au risque de le regretter tellement c'est trop bon !!! ;)


Je vous propose donc que l'ont se rassemblent tous ensemble autours d'un tea-time et de déguster ces merveilleux petits pains de Pâques Anglais plus communément appelés les hot cross buns !!!!

Même s'ils sont aujourd'hui vendus tout au long de l'année, les hot cross buns demeurent la pâtisserie anglaise traditionnelle du Vendredi Saint. Ces petits pains aux fruits confits épicés de cannelle, gingembre et parfois de muscade se mangent habituellement chauds, coupés en deux et tartinés de beurre.
Ces petites brioches serties d'une croix ont une longue histoire. Leur origine remonte bien avant l'ère chrétienne : à l'époque païenne, pour célébrer l'équinoxe de printemps, des petits gâteaux étaient offerts à Eostre, déesse saxonne de la fertilité. Le signe de croix, dont la symbolique est aujourd'hui rattachée au christianisme représentait, en ce temps, les quatre quartiers de lune. Plus tard, l'Eglise bâtit sur ces anciennes croyances. Elle les adapta en y associant le dessin à la croix du Christ. La légende veut que les hot cross buns fassent leur apparition dès le 12ème siècle lorsqu'un moine anglican place sur des petits pains un signe de croix afin de fêter Vendredi Saint, précédant la résurrection de Pâques, alors connu sous le nom de Jour de la Croix. Au quatorzième siècle, le Père Thomas Rockcliffe initie la tradition de distribuer des petits pains épicés, marqués du signe de la croix aux pauvres qui visitent le monastère Saint Albans dans le Hertfordshire le jour du Vendredi Saint


Voilà vous êtes incollable sur les hot cross buns maintenant ;),
Ces petits pains sont juste délicieux, ici j'ai choisi de mettre de la cannelle, du gingembre et de l'épice à pain d'épice ( ou 4 épices ), pour parfumer mes pains et j'y ai incorporé des raisins sultanines secs et blonds, j'ai également rajouté de l'eau de fleur d'oranger dans la pate pour les croix pour leur donner un petit parfum qui se révèle très agréable à la dégustation.
Je suis devenu fan de ces petits pains et croyez moi je n'hésiterais pas à en refaire avant Pâques prochain tellement c'est tip top !!!


De plus, ils se congèlent très très bien !! J'en ai fait une bonne quantité, puis je les ai congeler par sachet de 3, dès qu'une envie d'hot cross buns arrive, il suffit de les sortir du congélateur quelques heures à l'avance et de les faire réchauffer au four ou de le faire toaster au grill pain envie de les déguster, c'est une tuerie !!!


Avec cette recette j'ai l'immense plaisir de participer pour la première fois au tout nouveau et tout chaud défis organisé par Lewis du blog fleurs de thé !!
Mais quel est ce nouveau défis culinaire ???

C'est un défi culinaire créé par Lewis du blog fleurs de thé .
Le but est de réunir blogueurs ou non-blogueurs, autour d’un Tea Time International en créant  des recettes inédites.

La Tea Time Challenge aura pour seul contrainte 
– un pays ou une fête dont vos recettes devront s’inspirer
Libre à vous le choix des ingrédients, sucré, salé, sucré /salé, présentation de votre recette... en espérant que vous serez inspiré par le lieu d'origine.


Nous qui adorons les tea-time à la maison c'est génial ;) En plus le thème de cette première édition m'a fait tourner la tête tellement j'avais d'idée, pourquoi ?? Voici le thème :

Si il y a bien des spécialistes du Tea Time dans ce monde, c'est les Anglais.
Alors pour cette première édition, faisons un Tea Time à l'anglaise spécial anniversaire avec des gâteaux, biscuits, et autres spécialités anglaises.


Génial, mais j'avais tellement d'idées gourmandes qui me tourbillonnaient dans la tête, qu'allais-je faire ??? des crumpets??? des scones??? des muffins ??? des biscuits à l'Earl grey??? un cake au fruits confits??? d'autre délicieux English cakes or biscuits ???


Oh My God !!! Help Me !!!


Mais étant donné que nous sommes dans la période de Pâques, et que j'avais envie depuis des années de goûter, de faire et de manger pour la première fois des hot cross buns, le choix s'imposa à moi inévitablement ;)

En recherchant quelques info sur ces beaux p'tits pains, je suis tombé sur une chansonnettes au chanté en l'honneur de hot cross buns par les enfants anglais, de quoi vous ambiancer durant la préparation de la recette hihihi ;)


/!\ Je vous préviens, une fois écouter, vous l'aurez dans la tête pendant longtemps ;)


A Vos Marques !!! Prêts ?!!!? Pâtissez !!!!

Il vous faudra: ( pour 9 à 12 buns selon leur taille )

- 80 gr de beurre doux à température ambiante
- 175 gr de lait d'amande (ou autres laits végétaux ou de vaches)
- 100 gr de sucre
- 1 œuf
- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
- 420 gr de farine de blé
- 1 pincée de fleur de sel
- 1 càc de cannelle
- 1 càc de gingembre
- 1 càc d'épices à pain d'épices ( ou de muscade ou de 4 épices )
- 110 gr de raisins secs ( ici blonds et sultanines )
pour les croix : - 4 CàS de farine
                             - 2 CàS d'eau
                             - 1 CàS d'eau de fleur d'oranger

Versez la farine dans un saladier ou la cuve d'un robot, ajoutez la fleur de sel, les épices et le sucre, mélangez.
Faites tiédir le lait, 35°C, pas plus sinon vous allez tuer les bactéries de la levure et versez-le dans un bol.
Ajoutez une cuillère à café de farine et une cuillère à café de sucre puis versez votre levure dans le lait et remuez pour la diluer.
Couvrez et laissez travailler minimum 1/4 d’heure.

Au bout de ce temps votre préparation doit avoir moussé et augmenté de volume.
Ajoutez le mélange lait+sucre+levure dans le saladier/cuve et commencez à mélanger (ou commencez le pétrissage au robot basse vitesse).
Ajoutez au fur et à mesure le beurre à température ambiante coupé en dès et l’œuf battu. Ajoutez enfin les raisins secs, continuer le pétrissage.
Si vous pétrissez à la main, ne travaillez pas de trop la pâte (d’autant plus qu’elle est collante, se ne sera pas une tâche facile…), de même pour le pétrissage au crochet du robot, stoppez tout lorsque la pâte semble homogène et élastique.
Couvrez votre saladier/cuve de robot d’un linge humide, et laissez monter la pâte dans un endroit chaud jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume (moi je la laisse toujours poussé à côté ou sous un radiateur chaud).
Une fois que votre pâte à bien poussée, versez-la sur votre plan de travail fariné.


Dégazez-la et formez 9 ou 12 petites boules (pesez la pâte est divisé le poids en nombre de boules que vous souhaitez faire, pour obtenir des boules de taille équivalente).



Déposez-les les unes à côté des autres en cercle ( si vous voulez former une couronne comme ici ), pas trop proche, sur une plaque en silicone ou de cuisson recouverte de papier sulfurisé et laissez-les de nouveau reposer 40 à 45 minutes, ou jusqu’à ce que les boules aient doublé de volume, toujours dans un endroit tempéré et sans courant d’air, couvert d’un torchon sec.


Au bout d’une trentaine de minutes préchauffez votre four à 190°C.


Avant d’enfourner mélangez la farine avec l’eau et l'eau de fleur d'oranger jusqu’à obtenir une pâte.

Versez-la dans une poche à douille (ou un sac congélation dont vous aurez coupé un des coin pour faire un tout petit trou, vous pouvez également utiliser une cuillère, mais cela est moins pratique), tapotez doucement le dessus des buns puis tracez soigneusement une croix sur le dessus.


Enfournez pour 20 à 25 minutes, surveillez la cuisson, vos buns doivent être joliment dorés.
Placez vos buns sur une grille pour les laisser refroidir.



pour le nappage, facultatif mais je vous le conseil pour avoir de beaux buns bien brillants:

- du sirop d'érable  ( ou du miel, du sirop d'agave ou de la gelée de fruit neutre )

Brossez vos jolis buns à l'aide d'un pinceau plongé dans du sirop d'érable, ou du miel ou du sirop d’agave, ou de la gelée de fruit neutre (type abricot ou coing).
Lorsque les buns sont tièdes, c'est le meilleur moment pour en arracher un de la couronne et vous régalez avec sa pâte délicieusement parfumée, moelleuse, encore toute chaude et terriblement gourmande avec les raisins !!!



What's Else ???      ENJOY !!!


Quel plaisir de découvrir des recettes traditionnelles de fêtes des autres pays vous ne trouvez pas ??? Surtout quand elles sont aussi délicieuses que celle-ci !!!
Pourquoi pas une version cranberries chocolat blanc ??? Ou alors pépites de chocolat ??? Thé matcha ???
Pleins de variations à faire autours de cette base très gourmandes !!
Maintenant il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un bon et gourmand tea time à tous !!!!


Liste des participants:


Et vous, quel est votre gourmandise favorite autours d'un tea-time ???