Quand la courge raconte des salades...3 recettes de salades à base de courge pour voir celles-ci differement {Vegan & Gluten-Free}


Et si aujourd'hui on apprenais à mieux connaître les courges ? 
Si on essayait de les voir différemment, parce que la courge ce n'est pas que bon en soupe..non non ne me prenait pas pour une courge, je ne dis pas de salade, regardais plutôt la preuve avec ce qui suit !!!



Parce que pour moi, il n'y a pas meilleur ambassadeurs de l'automne que les courges: butternut, potimarron, pâtissons, musquée, potiron, Jack Be Little….
Leur couleur orange, tel l'automne, est chaleureuse et tentante.
Leur chair nous réserve des notes sucrées, de noisettes, toutes douces, fondantes et irrésistibles, les courges sont vraiment les reines de l'automne et c'est un bonheur de les retrouver chaque année car c'est vraiment bon, autant pour notre santé que pour les papilles.
Alors, le blog va se teindre d'orange et je vais vous proposer tout pleins de recette à base de courges pour vous montrer qu'il n'y à pas que la soupe au potiron dans la vie, mais qu'il y à bien mille et une façons de l'accommoder...affaire à suivre.


Du coup, pour commencer cette série spéciale courge, je suis heureux de partager avec vous aujourd'hui cet article dont je ne suis pas peut fier et qui j'espère vous plaira autant que j'ai pris plaisir à le rédiger.
Je vais vous présenter mes 3 salades de courgettes favorites.
Une façon de célébrer la courge et d'avoir des idées pour des repas à base de courges sains, rapide, faciles et délicieux !!!
Alors c'est partit pour la première courge à base de butternut, je ne sais pas vous mais moi c'est ma courge favorite !!!


La courge musquée, aussi appelée « butternut » est le fruit d’une plante potagère de la famille des Cucurbitacées qui regroupe également les melons et le concombre. La courge butternut fait partie des courges d’hiver qui se récoltent à pleine maturité et qui se consomment cuites. Cette courge a la particularité d'avoir un gout subtil de noisette qui est très apprécié.
Elle est Riche en potassium, phosphore et calcium ; apporte du fer et du manganèse ; est source de vitamine B6 et vitamine C ainsi que source de fibres et en plus est peu calorique (40 kcal/100 g cuite).
En plus, la butternut est un fruit-légume facile à cuisiner et à conserver. 
Pensez à l'utilisez un peu partout pour une bonne dose de vitamine A.
...Suite à la prochaine recette….


Cette salade est terriblement simple, mais elle n'en est pas moins ultra gourmande et pleine de saveurs et de bienfaits !!
Des tranches de butternut fondantes et simplement cuitent à la vapeur et sublimées avec une vinaigrette pleine de pep's, pour profiter au maximum des bienfaits de la courge et de son goût.
Des noix de cajou pour les bonnes graisses et le croquant et parce que c'est trop bon et que sa s'associe super bien avec la butternut, du citron et du gingembre pour relever et parfumer le tout, de la coriandre et voilà une salade qui prouve que la simplicité à parfois du bon !!!


A Vos Tabliers !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!

Recette n° 1: Salade de courge Butternut, noix de cajou, citron, gingembre & coriandre ( pour 4 personnes )

- 1/2 à 1 courge butternut (selon sa taille)
- 6 cuillerées à soupe de noix de cajou
- 3 cuillerées à soupe de sirop d'érable
- 6 cuillerées à soupe d'huile d'olive
- le jus et le zeste d'1 citron bio
- 1 cuillerée à café de gingembre frais râpé
- 1 pincée de cannelle et de cumin
- 2 cuillerées à soupe de coriandre ciselée (ou à défaut persil)
- 2 cuillerées à soupe de persil ciselé
- poivre concassé (mélangez différents types de poivres dans le réservoir du moulin et les saveurs n'en seront que plus raffinées)

Coupez la courge en grandes lamelles, ni trop fines, ni trop épaisses.
Faites-les cuire dans le panier d'un cuit vapeur (vitaliseur pour moi), 10 minutes environ.
Vérifiez de la pointe d'un couteau que la chair de la courge est juste tendre, sans se déliter.
Pendant la cuisson, concassez très grossièrement les noix de cajou, déposez-les dans une casserole avec le sirop d'érable et faites revenir le tout à feu moyen jusqu'à ce que les noix de cajou soient enrobées du sirop (caramélisées, même pas 2 minutes).
Préparez l'assaisonnement dans un petit bol en additionnant l'huile, le jus de citron, les épices et le gingembre râpé finement.
Répartissez la courge chaude dans les assiettes, parsemez-la des noix de cajou enrobées de sirop d'érable, versez généreusement la vinaigrette citronnée et parsemez le tout d'herbes ciselées.
A l'aide d'une râpe Microplane ou d'une râpe très fine, râpez le zeste du citron sur les assiettes. Ajoutez une pincée de poivre concassé et servez sans attendre.

Simplement trop bon !!



Pour la recette N°2, je vous propose une salade qui met encore une fois le butternut à l'honneur, et cette salade vous m'en direz des nouvelles !!!
Mais avant de vous la présenter plus, continuons notre petite présentation de la butternut si vous le voulez bien ?!!?


Par rapport à ses cousins, la citrouille et le potimarron, dont la forme est plutôt ronde, le butternut a la forme d'une poire. 
On les différencie également par leur chair et leur saveur : le butternut a une chair fine et fondante bien nourrissante et gourmande ( comme du beurre d'où butter-nut, beurre et noisette car elle à le goût de l'un et la texture de l'autre ) et au subtil goût de noisette alors que la citrouille a une chair filandreuse et le potimarron, un léger goût de marron.


Pourquoi consommer du butternut ?

Il est pauvre en calories, le butternut est un allie de choix quand on fait attention à sa ligne ou que l'on à une alimentation saine.
Pour sa forte teneur en caroténoïdes, de puissants antioxydants, lui permette de lutter contre le vieillissement cellulaire.
Le butternut est source de fibres assurant un bon fonctionnement intestinal.
Il est une excellente source de vitamine A. Le rétinol est l’une des formes actives de la vitamine A dans l’organisme. La vitamine A est l’une des vitamines les plus polyvalentes, collaborant à plusieurs fonctions de l’organisme. Entre autres, elle contribue à la croissance des os et des dents, maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité.



Le Butternut est riche en bêta-carotène et bêta-cryptoxanthine, des précurseurs de la vitamine A au pouvoir antioxydant qui limite le stress oxydatif et les radicaux libres, des molécules responsables du vieillissement de nos cellules. 
Le bêta-carotène pourrait également améliorer certaines fonctions du système immunitaire. De plus, ces caroténoïdes sont également étudiés dans les domaines de la dégénérescence maculaire, cataracte, maladies cardiovasculaires et certains types de cancer tels que poumon, cavité buccale, pharynx et col de l’utérus.


La couleur orangée de cette courge est due à son importante teneur en caroténoïdes, aussi bien des alpha que des bêta-carotènes (10 mg par courge).
Ces composés possèdent des propriétés antioxydantes qui en font d’excellents alliés pour lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement cellulaire.
Il ne faut absolument pas la conserver au frigo car elle craint l'humidité !!
Vous n'avez pas besoin de l'épluchez pour la consommer.
Avec son goût musqué, vous pouvez l'utiliser crue, râpée, ou cuite : en velouté, soufflé, frite, gratin, purée, tarte, confiture.


Les courges font partie de l’immense famille des cucurbitacées forte de 800 espèces divisées en 120 genres. L’origine des variétés de courges est encore aujourd’hui un peu floue mais il semble quand même acquis que leur origine est américaine. On trouve, en effet des traces de courges au Pérou 1 200 ans avant notre ère. Il semble qu'au départ ce sont les graines (oléagineuses) que les hommes utilisaient .Puis peu à peu la domestication a entrainé l'augmentation de la taille des fruits, et parallèlement l'usage de la chair. Elles se sont diffusées en Europe après que les Indiens eurent découvert Christophe Colomb qui a dû être séduit par ses capacités de conservation.

Regroupées sous le nom de « courges » on trouve en général plusieurs espèces botaniques appartenant au genre cucurbita telles que la cucurbita pepo (courgette, citrouille, courge spaghetti, pâtisson), cucurbita maxima (potiron, potimarron, giraumon), cucurbita moschata (courge musquée de Provence, courge butternut) et la chayote appelée aussi christophine ou chouchou cultivée dans les régions tropicales, notamment aux Antilles, appartient à une autre espèce de Cucurbitacée d'un genre différent. 



Si je ne devais choisir qu'une seule salade à base de courge, et bien se serait celle-ci !!
Je la trouve tellement gourmande et saine à la fois, elle est complète, pleine de vitalité, hyper savoureuses, avec un mélange de textures et de saveurs au top !
Des tranches de courges bien assaisonnées, rôtis, toute douces et bien fondantes qui se mêlent dans une salade avec des pois-chiches fondants et parfumés à souhait, des dattes pour le côté sucré-salé et bien gourmand, hyper agréable, des graines pour le croquant-gourmand, des herbes fraîches pour parfumer le tout, apporter verdure et fraîcheur et une sauce au yaourt et à la menthe pour lier et sublimer le tout !
Un ensemble savoureux, justement équilibré pour une salade qui en vaut le détour !!


Cette salade est un vrai plat complet sur-vitaminé !!
Si vous avez un petit coup de mou, cette salade est pour vous !
Préparez-vous illico cette salade qui fournit le tiers de l'apport journalier conseillé en calcium, la moitié en fer et en magnésium, le triple en bêta-carotène.
Parfaitement équilibrée, elle allie les fibres de la courge aux sucres lents et bonnes protéines des pois-chiches et aux oméga-6 de l'huile de courge.
Le p'tit conseil: Terminez votre repas par un fruit frais pour un repas plein de vitalité et au top de la forme !!!



Recette n°2: Salade tiède de Butternut et pois chiches, sauce Yaourt à la menthe ( pour 4 personnes )

- 500 g de courge butternut
- 250 g de pois chiches
- 6 dattes
- 400 g de yaourt de coco Les Petites Pousses ou à défaut yaourt de soja nature 
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 1 citron bio
- 4 brins de menthe
- 4 brins de thym
- 2 cuillerées à soupe de graine de sésame
- 2 cuillerées à soupe de graine de courge
- 1 cuillerée à café de moutarde
- 1 cuillerée à café de bouillon de légumes bio en poudre
- 1 cuillerée à café de sucre de fleur de coco ou à défaut de sucre complet
- 7 cuillerées à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillerées à soupe d'huile de pépins de courge ou à défaut d'huile de noix
- 1 pincée de paprika de fumé
- 1 pincée de cumin moulu
- 1 pincée de cannelle moulue
- Sel et Poivre

La veille: Plongez les pois chiches dans un saladier d'eau froide et laissez tremper toute la nuit.
Le jour même: Pelez l'oignon, hachez-le grossièrement.
Egouttez les pois chiches et placez-les dans une casserole.
Versez de l'eau à hauteur, ajoutez le bouillon en poudre, l'oignon ciselé et une pincée de sel, puis portez à ébullition.
Laissez cuire sur feu moyen jusqu'à ce que les pois chiches soient tendres: comptez environ 1 heure.
Entre temps, préchauffez votre four à 180°c.
Râpez le zeste puis pressez le citron.
Emincez finement l'ail pelé et dégermé.
Epluchez la courge et coupez sa chair en tranches.
Mélangez les dans un plat avec les zeste du citron, l'ail, 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive et 2 brins de thym.
Salez, poivrez, puis enfournez pour 20 minutes, en retournant régulièrement les tranches de courge.
Torréfiez les graines à sec dans une poêle bien chaude, laissez-les refroidir.
Effeuillez et hachez finement le reste du thym. Fouettez 2 cuillerées à soupe de jus de citron dans une saladier avec la moutarde, le sucre et les épices.
Incorporez le reste de l'huile d'olive en fouettant, et ajoutez le thym haché.
Egouttez les pois chiches, ajoutez-les encore tièdes dans le saladier et mélangez bien.
Dénoyautez et émincez les dattes.
Effeuillez la menthe, hachez-en la moitié.
Dans un bol, mélangez le yaourt avec 1 cuillerée à soupe d'huile de pépins de courge et la menthe hachée.
Salez et poivrez.
Répartissez les tranches de courge, les dattes et les pois chiches dans 4 assiettes.
Parsemez de graines de sésame et de courge, puis décorez de feuilles de menthe.
Arrosez d'un filet d'huile de pépins de courge et servez avec la sauce yaourt à la menthe.
Dégustez sans plus attendre et régalez-vous !!!

Ma salade de courge favorite.



Et pour cette troisième et dernière recette à base de courge, je vous propose cette fois-ci d'accomoder le potimarron dans une salade qui ne laissera pas vos papilles sur votre faim, croyez moi, elle en fera le bonheur, et de votre santé aussi !!!
Le potimarron est un légume de la famille des cucurbitacées proche de la citrouille et du potiron. Bien que nourrissant, il est très peu calorique et il contient de grandes quantités d’antioxydants (notamment de la provitamine A), de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments.


Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer lorsqu’on consomme du potimarron, un légume plutôt dense, il est très peu calorique. En effet, 100 g de potimarron ne contiennent en moyenne pas plus de 30 kcal. Cette particularité rend ce légume très intéressant puisqu’il rassasie sans alourdir et qu’il nourrit sans faire prendre 1 gramme.
Son plus, le potimarron (ou courge d’Hokkaido) fait partie des légumes que les enfants préfèrent. Sa couleur rouge-orangée à l’extérieur et jaune à l’intérieur y participe, mais c’est surtout en raison de sa saveur à la fois douce, crémeuse et sucrée ainsi que de son goût de châtaigne qu’il est apprécié (c’est de là que vient son nom étant donnée sa saveur proche de celle du marron).



Le potimarron n’est pas seulement un aliment intéressant pour sa saveur, il est également source de nombreux antioxydants. Ces composés protègent nos cellules des radicaux libres qui participent à l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et autres maladies liées au vieillissement cellulaire. Or, le potimarron est le légume qui détient le record en provitamine A (ou bêta-carotène), un antioxydant essentiel à la santé de la peau (et à la beauté du teint), bon pour la vue de nuit ainsi que pour la croissance des os et des dents.
 Il en contient deux fois plus que les carottes avec environ 18 mg pour 100 g, ce qui explique sa couleur orangée.


Un des principaux intérêts du potimarron est sa richesse en vitamines. Outre la vitamine A, le potimarron fournit une autre vitamine essentielle : la vitamine C. En plus de son rôle antioxydant, cette dernière est intéressante à la fois pour la peau et pour la vitalité. Quoique présentes en moins grosses quantités, les vitamines du groupe B (qui jouent un rôle dans le métabolisme de l’énergie des cellules et qui contribuent à la croissance et à la cicatrisation cellulaire ainsi qu’à la production d’hormones et de globules rouges), la vitamine D et la vitamine E sont présentent dans cette courge. A noter que les vitamines se concentrent en grande partie dans sa peau.

Le potimarron est riche en sucres complexes tels que l’amidon (9 mg pour 100 g). Il est d’ailleurs parfois utilisé pour soigner certains diabètes. Il est aussi source de fibres qui facilitent sa digestion avec environ 2,5 g de fibres pour 100 g.
Par ailleurs, sans jamais faire grossir, puisqu’il est hypocalorique, le potimarron est source d’acides gras polyinsaturés et d’acides aminés essentiels. Comme la plupart des légumes, il contient également de nombreux sels minéraux tels que le calcium (53 mg pour 100 g), le fer (1 mg pour 100 g), le magnésium (17 mg pour 100 g), le phosphore (104 mg pour 100 g), le potassium (32 mg pour 100 g) ou encore le sodium (7,34 mg pour 100 g). Enfin, il est riche en oligo-éléments et notamment en manganèse (qui lutte contre les radicaux libres et participe à une douzaine de processus métaboliques essentiels), en silicium (0,4 mg pour 100 g) et en zinc, qui participe aux réactions immunitaires et à la cicatrisation notamment.


Une fois cuit, il peut être cuisiné de multiples façons : en soupe (en velouté surtout), en flan, en gratin, en compote en association avec un agrume, en confiture, etc. Pour conserver tout son intérêt nutritionnel, il peut être cuit avec sa peau (que vous choisirez sans taches) et il a l’avantage de pouvoir se conserver pendant des mois dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière. Plus vous le conserverez, plus sa concentration en vitamines et en sucre augmentera !
 En revanche, ne le gardez pas trop longtemps sinon sa peau deviendra dure et vous devrez l’éplucher ce qui vous fera perdre une partie de ses vertus nutritionnelles.


Une bonne p'tite salade aux saveurs et couleurs de l'automne, qui met de la joie dans l'assiette !!
Le fondant de la betterave et du potimarron du jardin se mêlent dans cette salade tiède et bienfaisante au croquant des noix.
Une délicieuse salade tiède de potimarron, betterave et grenade, inspirée par le magazine Slowly Veggie, que j'ai bien sûr remis à ma sauce, parce que oui, je ne peux pas m'empêcher de modifier à chaque fois les recettes !!!
Ultra savoureuse, fondante et croquante, elle est à la fois réconfortante, nourrissante et légère, c'est une salade parfaite pour célébrer l'automne et ces beaux produits !!!


Recette n°3: Salade Tiède de Potimarron, Betterave et Grenade ( pour 4 personnes )



- 250 g de potimarron
- 80 g de betterave
- 30 g de mâche
- 1 poire
- 1 grenade
- 50 g de raisins noirs 
- 1 cuillerée à soupe de jus de citron
- 3 brins de thym
- 1/4 de cuillerée à café de cannelle
- 1 pincée de cumin
- 30 g de cerneaux de noix
- 1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre
- 3 cuillerées à soupe d'huile de noisette
- 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillerées à café de moutarde à l'ancienne
- Sel et poivre

Nettoyez la betterave.
Placez-la dans une casserole et couvrez d'eau à hauteur.
Portez à ébullition et laissez-la cuire 40 minutes environ à couvert.
Egouttez-la et laissez-la refroidir.
Torréfiez les cerneaux de noix à sec dans une poêle, puis concassez-les.
Préchauffez le four à 210°c.
Hachez le thym.
Lavez, coupez le potimarron en deux, éliminez les graines puis coupez-le en tranches.
Coupez-les à leur tour en deux.
Mélangez-les dans un saladier avec l'huile d'olive, le thym, une pincée de sel, du poivre et les épices.
Disposez-les sur la plaque du four tapissée de papier cuisson.
Enfournez pour 15 minutes.
Coupez la poire en quatre, éliminez le trognon puis détaillez-la en tranches.
Coupez la grenade en deux et prélevez ses graines.
Epluchez la betterave froide et émincez-la.
Rincez le raisin.
Dans un saladier, mélangez le jus de citron avec la moutarde, salez, poivrez, puis incorporez l'huile de noisette. Ajoutez la mâche, les tranches de betterave, de poire et de potimarron. Mélangez délicatement pour bien enrober le tout, puis parsemez de graines de grenade, d'éclats de noix et de raisins.
Servez sans plus attendre et régalez-vous !!!
Bon appétit ;)

La salade pleines de couleurs et de vitalité qui fait du bien !!


Alors, tu viens t'asseoir qu'on se raconte quelques salades ?
La salade n°2 est ma préférée, mais les autres je les adore tout autant bien sûr !!
Et toi, par laquelle commenceras-tu ?



D'ailleur, vous savez, la courge m'a raconter des salades, paraît-il, elle s'est transformée en granola...mais ça, c'est une autre histoire…


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Crêpes à la farine de souchet {Gluten & Lactose Free}

Dahl de lentille corail & chapati

Green Smoothie Bowl {Vegan, Gluten-free}