Winter'amisu


Le temps passe tellement vite que le printemps va bientôt renaître. Les hirondelles, pour que l’azur s’en vienne égayer son berceau et notre beau pays, viendront déchirer brouillard, gros nuages et grisaille à grands coups, prestes et nets, tels que des coups de ciseaux. Les hirondelles seront bientôt là, chassant corbeaux, moineaux et rouges-gorges.


Même si certains doux jours de cette hiver égalaient ses jours à un printemps, tant ils étaient aimables, bien qu'ils aient été beaux, ils n'étaient souvent pas très agréables et froid.
Le temps passe si vite que je m'imagine déjà les arbres qui boutonnent en mille nœuds et pétales précieuses, et ses beautés qui parfois m'étonnent, rendant la nature telle une palette de peintre.


Et oui, je me dis déjà qu'après tout ce blanc viendra le vert, le printemps viendra après l'hiver.
Après le grand froid, le soleil, après la neige viendra les nids et les fleurs, après le noir viendra les mille et une couleurs. L'histoire n'est jamais finie ne trouvez vous pas ?
Après tout ce blanc viendra le vert, le printemps viendra après l'hiver et après la pluie le beau temps.


Bientôt le sommeil de printemps ignorera volontiers l’aurore, cà et là, on entendra partout le chant des oiseaux, les marmottes et les ours sortiront bâillant grandement et s'étirant de tout leur corps, de leur long sommeil, presque éternel.
La nuit, au bruit du vent et de la pluie, combien de fleurs seront tombées sans qu’on le sache ?


Mais en attendant tout cela, Décembre vient déjà de nous quitter, Noël s'en est allé avec lui, Janvier à débarqué avec dans ses valises l'Epiphanie et les Rois Mages. Je trouve que la période à partir de décembre est effrénée, intense en gourmandises et en évènements. La bûche à peine engloutie qu'il faut déjà dévorer les galettes des rois et après la couronne rangée dans son boîtier précieux, la chandeleur sonnera l'heure des crêpes, puis les lapins viendront déposés des chocolats partout...


La période gourmande et des délices et donc officiellement lancée pour un marathon du bidou.
Mais avant de passé trop vite à autre chose, il faut terminer les restes de décembre, de Noël, qui pourraient être restés par ci par là.  Les montagnes de chocolat, les stocks de bûches, les chutes de pâte, les morceaux de dinde....Parce qu'on ne gaspille rien, on ne jette pas et on recycle les restes pour les déguster d'une façon encore plus gourmandes. 


Aujourd'hui je vous propose de recycler le panetonne que vous avez un peu oublié au fond de sa boîte métallique. Cette brioche d'origine italienne aux fruits secs et confits que l'ont dégustent lors de la période de Noël, à la mie divinement filante, fondante et parfumée, une brioche que j'affectionne beaucoup et qui est notre rituel de Décembre. Mais voilà que parfois, après plusieurs tranches englouties, ont l'oublie parfois.


Alors quand sur le sublime blog d'Elo dans la Farine, j'ai aperçu son idée de tiramisu au panetonne, je savais que cette recette sera la bonne, et qu'elle serai me satisfaire de manger le panetonne d'une manière différente. J'ai donc ajouté un peu mon grain de sel à la recette pour obtenir la mienne et bien ce fût une totale satisfaction, un plaisir gustatif aussi intense que cette période gourmande. Une revisite du tiramisu en version hivernale absolument délicieuse !


Comme le dit si bien Elodie : " C’est divin et enivrant. Léger et aérien. Corsé et parfumé. Une bonne manière de recycler vos brioches aux fruits confits ou un reste de panetonne comme ici."
Une crème délicieuse avec un petit goût de cannelle, le panetonne fondant qui apporte la beauté de ses fruits secs qui explosent en bouche. Un moyen rapide, simple et très efficace pour recycler cette merveilleuse brioche de Noël. Alors vous aussi vous avez des tranches à écouler, ou alors si ont prenaient un panetonne rien que pour faire cette recette, car promis elle en vaut le détour !



A Vos Marques !!! Prêts ?!!!? Pâtissez !!!
( pour 4 à 5 verrines )

Recette:

- des tranches de panetonne un peu sèches
- 1 petite tasse de lait d'amande
- 1 bouchon de rhum
- 2 cuillerées à café de cannelle
- 250 gr de ricotta
- 3 cuillerées à soupe de lait d'amande
- 2 œufs 
- 60 gr de sucre roux (ou tout autre sucre)
- 1 belle pincée de cannelle
- du cacao amer en poudre (non sucré) 

Commencez par découper le panetonne en gros cubes, puis dans une assiette creuse mélanger la tasse de lait, le rhum et la cannelle et placez- y les cubes de panetonne, mélangez pour bien faire imbiber tout les morceaux, puis laissez reposer. Placez la ricotta dans un saladier et fouettez la avec les cuillerées de lait et la pincée de cannelle. Montez les blancs d'œufs en neige (gardez les jaunes pour faire des choux, mayonnaise, crème pâtissière...) et lorsqu'ils deviennent mousseux, versez le sucre petit à petit en continuant de fouetter jusqu'à complète dissolution du sucre comme pour une meringue. A l'aide d'une maryse, ajoutez délicatement les blancs d'œufs montés en neige sucrés à la ricotta, mélangez délicatement en remmenant la masse du bas vers le haut en faisant un geste du poignée circulaire. Mélangez bien jusqu'à obtenir une crème légère homogène. Enfin, dans des ramequins ou verrines, alternez les couches de panetonne et de crème à la ricotta puis réserver au frais 12h minimum avant dégustation. Au moment de servir saupoudrez de cacao en poudre ou bien de gros copeaux de chocolat.                
  Et régalez vous !!!


Ces verrines douces, aériennes et régressives ravirons tous les estomacs à la fin d'un repas. Si vous n'aimez pas la cannelle vous pouvez ,pourquoi pas, la remplacer par de l'eau de fleur d'oranger, de la cardamome ou bien encore ne rien mettre du tout. Cette recette fonctionnera aussi avec tout autres types de brioches, pourquoi ne pas utiliser une brioche classique en rajoutant quelques raisins secs et fruits confits au moment du montage ?


Alors maintenant, plus aucune raison de se débarrasser des vieilles tranches de panetonne ou brioche rassis, vous avez une délicieuse solution, puis c'est une belle façon de changer du pain perdu.                                                             Alors si vous veniez plonger votre cuillère avec moi ???

Et vous, vous êtes prêt pour le marathon gourmand ??? 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Crêpes à la farine de souchet {Gluten & Lactose Free}

Dahl de lentille corail & chapati

Green Smoothie Bowl {Vegan, Gluten-free}