Raviolis 100% maison aux aubergines & échalotes, huile à la sauge

Et puis d'un coup, après la pluie...le beau temps… ou le jardin plein de fruits et légumes plus ou moins beaux, moches, irréguliers, terreux...mais ce qui est sûr ?
Ils sont si bons et il n'y en à nul autre pareil !


Alors parce qu'après la pluie, le beau temps, me voilà faisant un p'tit tour sous un ciel déjà bien ensoleillé et lourd, dans le jardin encore tout humide, petites limaces et gros escargots glissant bien tranquillement vers des horizons gourmands, et c'est alors que je découvre qu'après la pluie, il n'y à pas que le beau temps, mais aussi tout pleins de beaux légumes prêts à être cueillis.


Haricots, oignons, échalotes, ails, tomates, courgettes, poivrons ou encore aubergines mais aussi petit-pois, concombres et fraises, framboises, groseilles, cassis et bien d'autres encore attendaient sagement sous leurs feuilles d'où s'écoulaient gouttes après gouttes de petits restes de pluie.
Alors, tel un papa ému de l'arrivé de son petit premier ou d'un petit nouveau dans sa famille, une goutte de pluie ensoleillée s'écoula le long de ma joue et me voilà tout heureux, mon petit panier d'osier à la main, à récolter les fruits de mon travail de p'tit jardinier.


Me voilà caressant les courbes de mes belles courgettes, tomates et aubergines, ces demoiselles du potagers, reines des légumes du soleil que j'aime tant !
D'une main sûre, je déterrais les premières échalotes, ails et oignons encore tout plein de terre, mais déjà assurés d'un bel avenir dans la cuisine de ma p'tite campagne, qui ce jour-là, était en joie et fêtais les naissances de Mère Nature.


C'est tout heureux de ma belle récolte, que je rentrais à la maison, le panier plein à craquer et que je déposais fièrement les légumes et fruits sur la table.
Maintenant, je me grattais la tête, parce que c'est bien beau de faire la cueillette, mais après il faut bien trouver comment accommoder tout ça !
Puis soudain, un nuage survola ma p'tite campagne et voilà que la pluie tombait de nouveau….


C'est alors que je me suis dit: " Et si cette fois si après la pluie...le beau temps...les beaux fruits et légumes du jardin...une belle recette ?"
Et puis, comme ça, presque part tout hasard, je vis les belles aubergines déposées, presque collées, comme un signe du gourmand destin, contre les échalotes et l'ail du jardin, juste à côté du beau bouquet de basilic fraîchement cueilli dans le jardin et du bouquet de sauges venant tout droit du p'tit producteur bio et de la bouteille d'huile d'olive Grecque qui était restée là.


Alors, en voyant ce beau tableau de nature morte, cela me rappela ce si beau Pays..oui…ce pays que j'avais tant aimé, ou plutôt cette belle île qui est restée dans mon coeur de p'tit voyageur en soif de découverte...la Crête !
Et puis, je me suis rappelé qu'on mange tellement bien là-bas.
 Une cuisine gourmande, aussi bonne pour le corps que pour les papilles avec son fameux régime méditerranéen. 


Puis, sortant de ma p'tite rêvasserie passagère, tout comme l'orage qui s'éloignait au loin, ça y est !
Après la pluie...La recette !
J'allais arranger ma p'tite cueillette à la sauce méditerranéenne, avec des p'tites notes Crétoises.
Et puis, j'avais l'Italie qui me démangeais aussi, parce que je l'aime bien aussi l'Italie, vous savez, alors me voilà parti pour une recette mêlant deux horizons du bassin méditerranéen, La Botte de Jupiter et la Grèce de Zeus !


Et quoi de mieux pour représenter l'Italie, que des pâtes, et attention messieurs, dames, pas n'importe lesquelles !!! Des pâtes maison s'vous plaît, et puis même si comme moi on n'a pas le matériel et bien c'est pas grave, avec amour, patience et détermination on fait très bien sans et c'est tout aussi bon...voir meilleur !
Et la garniture se chargera de représenter la Crête !


Et parce que le résultat était juste trop bon et que vous avez été nombreux à me demander vite vite la recette sur Instagram, et bien me voilà vous contant l'histoire et la naissance de ces merveilleux raviolis 100% maison aux aubergines & échalotes et huile à la sauge, des raviolis réalisés sans machines, sans emporte-pièces...juste avec mes p'tites mains et ce que j'avais, donc vous n'aurez pas d'excuse pour ne pas essayer !


Dans l'assiette du jour: La Crête et l'Italie au menu avec un p'tit bout de ma p'tite campagne et ses bons légumes du jardin.
Ces raviolis réunissent des ingrédients propres au régime méditerranéen (aubergine, ail, échalote, sauge, olives noires de Kalamata, huile d'olive…), reconnu pour son utilité dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.
Et grâce aux glucides complexes du blé et aux fibres des aubergines, ils ont un index glycémique bas, parfait en cas de diabète ou pour tenir sans fringale d'une repas à l'autre.


Une pâte à raviolis toute simple, avec de bons produits, la farine du meunier à quelques minutes de ma maison, les œufs de nos poules, une bonne huile d'olive Grecque et pour la garniture et l'huile à la sauge, les bons légumes et herbes du jardin.
Et nous voilà avec un bon plat de raviolis maison, bien parfumés, hyper savoureux et super gourmands.
Des raviolis qui ont ravis mes papilles, une pâte fondante, une garniture goûteuse et généreuse, bref, je les aime d'amour ceux-là et purée que j'en suis fier !
 Alors, j'espère que vous serez tout aussi fier que moi et qu'ils vous régaleront tout autant, et me voilà, prêt à vous conter désormais la recette qui fera valser et pétiller vos papilles !


Alors, retrousse tes manches, c'est parti, direction la Crête et faisons un petit détour en Italie si tu le veux bien !!!


A Vos Tabliers !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!

Recette
( pour 4 personnes )

Pour la pâte à raviolis:

- 150 g de farine de blé
- 100 g de farine de semoule de blé dur ( à défaut mixez de la semoule fine )
- 2 œufs + 2 jaunes, bio of course
- 2 cuillerées à soupe d'une bonne huile d'olive
- 1 cuillerée à café de sel fin

Fouettez les œufs avec les jaunes, l'huile d'olive et le sel.
Mélangez les deux farines dans un saladier, puis ajoutez au mélange aux œufs.
Pétrissez jusqu'à obtenir une boule de pâte lisse et homogène.
Enveloppez-la de film alimentaire et réservez 1 heure.

Pour la sauce tomates & courgette crue maison express:

- 4 tomates grappe

- 1 petite courgette
- 1 citron bio
- 70 g de graines de tournesol
- 40 g de noix de cajou
- 60 g de tomates séchées
- 4 brins de basilic
- 4 brins d'aneth
- 2 cuillerées à soupe de bonne huile d'olive
- 1 cuillerée à café d'herbes de Provence
-1/2 cuillerée à café de piment d'Espelette
- Sel & poivre

Commencez par prévoir à l'avance de laisser tremper les graines de tournesol et les noix de cajou 4 heure dans un bol d'eau froid.
Coupez ensuite les tomates grappe en quatre.
Epluchez la courgette et taillez-la en petits dés.
Emincez les tomates séchées.
Zestez le citron et pressez-le.
Effeuillez et ciselez le basilic.
Rincez les graines de tournesol et les noix de cajou sous l'eau froide.
Egouttez et placez-les dans le bol d'un robot ou mixeur avec les tomates grappe, les tomates séches, les dés de courgette, le jus du citron, 1 cuillerée à café du zeste, le basilic, le piment, les herbes de Provence et l'huile d'olive.
Mixez le tout jusqu'à l'obtention d'un mélange lisse et homogène.
Salez, poivrez et réservez au frais.
Avec ces quantités, vous en aurez largement pour plusieurs utilisations, conservez-la dans des petits bocaux bien fermés au frigo 1 à 2 semaines.

Pour la Farce aux aubergines & échalotes:

- 90 g de parmesan fraîchement râpé

- huile d'olive
- 1 cuillerée à soupe d'huile de coco (ou à défaut d'huile d'olive, mais je vous explique pourquoi privilégier l'huile de coco à la cuisson plus bas)
- 3 aubergines
- 3 échalotes
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillerée à soupe d'herbe de Provence
- une dizaine d'olives noires de Kalamata ( ou à défaut autres olives noires )
- 1 pincée de piment d'Espelette
- 3 bonnes cuillerées à soupe de la sauce tomates & courgettes crue précédente
- Sel & Poivre

Préchauffez votre four à 160°c.
Tapissez une plaque de papier cuisson et badigeonnez-le d'1 cuillerée à soupe d'huile d'olive
Fendez les aubergines en deux dans la longueur, déposez-les sur la plaque, face bombée vers le haut.
Enfournez pour 30 minutes environ.
Sortez du four, laissez légèrement refroidir et récupérez la chair. Hachez-la.
Epluchez 3 échalotes et la gousse d'ail, dégermez l'ail et hachez-les finement.
Faites les blondir sur feu vif 3 à 4 minutes dans une casserole, avec 1 cuillerée à soupe d'huile de coco.
Ajoutez l'aubergine et laissez revenir en remuant jusqu'à ce que l'eau de végétation se soit presque totalement évaporée.
Ajoutez la sauce tomates, le piment d'Espelette, les herbes de Provence, assaisonnez selon vos goûts et faites réduire quelques minutes supplémentaire à feu doux.
Pendant ce temps, dénoyautez et hachez grossièrement les olives en petits morceaux.
Laissez un peu tiédir la farce hors du feu et ajoutez le parmesan, rectifiez l'assaisonnement si besoin.
Mixez rapidement au pied plongeant ou à l'écrase purée, pour obtenir une farce lisse et homogène, gardez tout de même quelques morceaux, c'est meilleur et réservez.

Pour le façonnage des raviolis version sans matériel et version avec:

Si vous n'avez pas de matériel comme moi:
Etalez finement la pâte à raviolis à l'aide d'un rouleau à pâtisserie sur un plan de travail fariné.
Détaillez à l'aide d'un verre d'environ 7 cm de diamètre la pâte en 20 disques environ.

Si vous avez le matériel: Etalez finement la pâte à raviolis à l'aide d'une machine à pâte.
Sur un plan de travail légèrement fariné, détaillez-la pâte en 20 disques environ à l'aide d'un emporte pièce.

Ensuite, humidifiez le bord de chaque disque avec un peu d'eau.
Déposez un peu de farce d'aubergine & échalotes au centre (1 bonne cuillerée à café).
Repliez-les en forme de chausson et soudez en pressant avec une fourchette.
Laissez sécher les raviolis 30 minutes sur une plaque saupoudrée de farine de semoule.
Pendant ce temps là, préparer l'huile à la sauge.

Pour l'huile à la sauge:

- 50 g d'huile de coco
- 2 échalotes

- 1 bouquet de sauge
- 1 cuillerée à café de grains de poivre noir
- 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive

Epluchez les échalotes et émincez-les.
Effeuillez la sauge et hachez-la finement.
Faites fondre l'huile de coco dans une casserole et faites-y "frire" à feu moyen la moitié de la sauge et les échalotes avec les grains de poivre.
Salez légèrement et ajoutez le reste de la sauge.
Laissez tiédir, puis ajoutez l'huile d'olive, mélangez et réservez.

Pour la finition:


- un peu de parmesan

Faites chauffer de l'eau avec une pincée de sel dans une casserole.
Plongez les raviolis en plusieurs fois dans la casserole d'eau bouillante salée: comptez environ 5 minutes de cuisson.
Egouttez et réservez au chaud au fur et à mesure.
Répartissez les raviolis dans 4 assiettes, nappez d'huile à la sauge, parsemez de parmesan et servez sans plus attendre !
Bon appétit & régalez-vous bien sûr !!!



C'était ma première fois, mes premiers raviolis, mes premières pâtes 100% maison, et purée que j'en suis fier, si bons et qui sont aux goûts de mes attentes !
La recette peut paraître longue comme cela, mais enfaite pas du tout, il suffira d'être organisé et puis elle en vaut vraiment la peine avec à la clé, fierté personnelle de faire ses propres pâtes maison et régalade assurée !!!


Et niveau goût sa donne quoi ?
Une farce généreuse aux aubergines et échalotes fondantes, du parmesan dégoulinant, une sauce tomates & courgette toute douce et des olives noires de Kalamata.
La farce est bien goûteuse, les olives noires apportent vraiment un gros plus et c'est un régal lorsqu'on tombe en même temps sur un raviolis avec de gros morceaux d'olives, du parmesan coulant et de l'aubergines bien fondantes. L'huile à la sauge vient délicieusement et chiquement parfumé le tout, avec sa sauge croustillante et les échalotes bien fondantes, bref des éléments qui se complètent parfaitement, le goût du soleil et du voyage dans des raviolis bien maison.


Pourquoi utiliser l'huile de coco lors de la cuisson ?
L’huile de coco vierge a l’avantage de ne pas produire de composés toxiques lorsqu’elle est chauffée, comparé aux autres huiles tel que l'huile d'olive, noix..qui perdent tout leur bienfaits à la cuisson.
Grâce à son haut degré de saturation, l’huile de coco sera la championne pour conserver ses propriétés même à haute température. Il vous est donc recommandé de l’utiliser au lieu des huiles végétales pour faire cuire des aliments, réduisant ainsi votre apport de radicaux libres.
C’est donc une huile à privilégier pour la cuisine.


C'est également la première fois que mes papilles tâte la sauge et bien il faut dire qu'elle apporte plutôt des parfums bien agréables, et parfume beaucoup !
En plus elle est un vrai plante medecinale ! Oui, regardez: 
La sauge est une bonne source de minéraux, un antibiotique puissant, soulage les symptômes ménopausiques, est anti-inflammatoire et antiseptique, facilite la fertilité, efficace pour le traitement des infections de la vessie et infections urinaires, Réduit l'anxiété et de stimuler l'humeur, efficace pour le traitement des rhumes et des symptômes de grippe, possède des anti-oxydantes, utile pour la prévention du diabète et est un tonique digestif.


Des raviolis gourmands et aussi bons pour vos papilles que pour votre santés, c'est ce que j'adore essayer de vous proposer au quotidien.
Avec ces raviolis à Indice Glycémique bas qui vous permettrons d'éviter les fringales et seront parfait pour les personnes diabétiques.
Et en même temps que vous croquerez dans ces raviolis, vous profiterez des bienfaits du régime Méditerranéen, alors c'est pas cool ça ? 


Alors, je vous mets un couvert ???


Certains lisent dans les feuilles de thé, moi je voyage à travers les raviolis !!
Et vous, c'est quoi votre petit truc ??

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Risotto au potimarron & champignons des bois

Dahl de lentille corail & chapati

Crêpes à la farine de souchet {Gluten & Lactose Free}